#StopCovid19CIV

Pour toutes informations appelez le 119 ou envoyez par SMS CORONAVIRUS au 1366
ETOILE DU GUEMON - CHAMPION 2019 ; Achikadouwi d'Anyama - VICE CHAMPION ; Bademanfla de Samatiguila - 3EME ; Dalla de Gbon - 4EME; Waraba de Grand Bassam - 5EME

Variétoscope 2019 : L'étoile du Guémon illumine la 3ème manche et s'envole pour la finale




Bienvenue à l'étape trois(03) de Variétoscope 2019. C'est une 3ème manche qui s'annonçait explosive et qui nous a donné d'assister à une véritable bataille des étoiles. 

L'étoile filante du Guémon

La salle Anoumambo, surchauffée, voit apparaitre une étoile filante venue du Guémon. Le groupe passe en revue le morceau imposé et le morceau au choix avec une efficacité déconcertante, notamment, au niveau de l'harmonie entre la chorégraphie et les costumes. Poussés par des milliers de supporters, les danseurs débordent d'assurance, mais attention à l'euphorie. 

Grandes communes, moyennes prestations

Décidément, dans cette édition, les deux(02) plus grandes communes d'Abidjan ont quelque-chose en commun : elles montrent de belles choses sans convaincre. Si Yopougon devra attendre 2020 pour espérer voir l'émergence d'une étoile à Variétoscope, Abobo, malgré quelques ratés dans ses prestations, confirme, sur un fait historique relatant le combat de Feu Félix Houphouet Boigny, que le succès de cette commune peut toujours reposer sur la culture. 

Cocktail de danse au menu

Pour qu'une étoile puisse briller à 17h, il faille que son éclat sorte de l'ordinaire. C'est le cas du Bademanfla, qui dès son entrée allie danse et synchronisation pour nous offrir un succulent cocktail made in Samatiguila. C'est un rafraichissement artistique, même pour les supporters du Guemon, qui a le mérite de calmer leurs ardeurs. 

La clé qui ouvre les portes de la finale

La bataille est rude et désormais entre l'étoile du Guemon et Samatiguila. Car même aux faits historiques, il y a encore des étincelles de part et d'autre. Cependant, l'excellente diction du narrateur du Guemon qui réussit à capter toutes les attentions sur un bon fait historique, relatant l'histoire de Lumumba, semble être la clé pour leur ouvrir les portes de la finale. 

Guémon, l'étoile la plus brillante

Il a fallu une justesse de fer et un œil culturel avisé pour départager ces 02(deux) monstres de la créativité. L'étoile du Guemon aura été la plus brillante car elle décroche la 1ère place qualificative pour la finale. Bademanfla de Samatiguila prend la 2ème place, mais a tout d'un finaliste. Nouvelle génération d'Abobo et Emergence groupe de Yopougon prennent respectivement la 3ème et la 4ème place. 

L'édition 2019 est déjà une réussite, car dès la 3ème manche, on a des 2èmes qui ont des qualités de finalistes. On se permet de rêver à une utopique finale à 6(six) groupes comme dans les années 90... Une chose est sure, nous sommes désormais dans le Variétoscope des étoiles. 


 Reportage réalisé par
@Scan et @Markez

Laptops

Copyright © Les Fans de Varietoscope. Designed by OddThemes