#StopCovid19CIV

Pour toutes informations appelez le 119 ou envoyez par SMS CORONAVIRUS au 1366
ETOILE DU GUEMON - CHAMPION 2019 ; Achikadouwi d'Anyama - VICE CHAMPION ; Bademanfla de Samatiguila - 3EME ; Dalla de Gbon - 4EME; Waraba de Grand Bassam - 5EME

Voyage dans le temps, émotions vives, retrouvailles, perspectives: Recap des Best-of de Variétoscope.

Un proverbe bien de chez nous dit que le bélier qui va foncer commence par reculer. Reculer nous l'avons fait ces quatre dernières semaines et foncer dans des meilleurs conditions nous le ferons dans le futur grâce aux rétrospectives.Le NG10 et la RTI nous ont gracié à travers quatre épisodes inédits un voyage dans le temps de variétoscope - de 1987 à 2019. Aux commandes, le père des jeunes de Côte D’ivoire Barthélemy Inabo. Il était accompagné d'anciens vainqueurs de l’émission et membres de la plateforme des fans sur le Web. Ce fut des émissions remplis d'émotions et surtout remplis d’enseignements qui pourront servir de guide pour de meilleurs éditions dans l'avenir. Les sujets abordés allaient du phénomène des mercenaires, aux faits de sociétés et historiques à des sujets beaucoup plus sensible dont le financement des groupes et surtout celui qui fait couler beaucoup d'encres, les relais et décors à Variétoscope. Aucun détail de l'émission n'a été épargné durant ces quatre dernières semaines de rétrospective.

Vous avez dit un 3ᵉ animateur?

Alors 1987? On venait d'apprendre pour beaucoup que les débuts de variétoscope étaient animés par un trio composé de Serge-Barthélemy-Roméo. Roméo qu’on a plus revu après l'édition 1987 venait du Studio 33 de l'époque. Honoré de par sa présence lors du 1er épisode, Nanan Roger un ancien de la 1ère génération accompagné de Eudess Tokpan ancien danseur et historien de variétoscope ont pu décortiquer l’épopée Tiebissou et la finale de 1987 avec Tiebissou , Man et Yopougon. Chaque groupe était composé de six danseurs et le morceau imposé de cette époque était un son salsa; c'était il y a 33 ans. Monsieur Inabo se souvenait de ce défit des débuts dont la finale au palais de congrès de l'hôtel ivoire. Une première pour ce genre d'événement. Un challenge réussi avec brio qui a certainement scellé le renouvèlement de l'emission. La simplicité et l'harmonie des pas de danse étaient présents durant ces premières heures de l'émission; la danse dans toute sa pureté et sa splendeur. Un court escale à la finale de 1992 avec une rubrique "Variétoscope Beauté" et les faits des Machorions de Jacqueville et Etueyons de Jacqueville. Jacqueville, la seule commune qui a réussi l'exploit de présenter deux groupes à une finale et de très belle manière. Occupant les 2e et 3e places de la finale. L'accent a été beaucoup mis sur la danse, ce qui a secoué le bélier et remis sur la table de discussion, les dossiers de la multiplicité des relais et décors par ballet.

La narration s'impose.

Le 2e épisode avec un voyage en 1997 et 2009, on a eu l'honneur de revoir celui qui a révolutionné la narration et les faits à variétoscope, Mame Campbell Touré de l’Éveil d’Adjamé. Mame Campbell toujours égal à lui-même a démontré en live ce qui fait une bonne narration avec l'histoire de Lat Dior; et son importance dans le domaine de la Culture. Edwige Berté, l’une des meilleures narratrices à travers son témoignage vidéo s'en est certainement inspirée de 2007 à 2009. Elle a par ailleurs invité ses sœurs à être plus active dans la narration. Barthélemy inabo assister par Toussaint Kouakou de l'Insaac et Abdoul Diakité de la plateforme des fans ont largement disputé de ce qui a fait le charme de la narration de l’époque et de ce qui a fait le succès de variétoscope des années 90 avant de se replonger sur l'impact des relais et décors.


Aux deux derniers épisodes, on s'est retrouvé avec des pionniers de l'émission. Daniel Assandé, dénommé "le vieux père" par monsieur Inabo pour son parcours remarquable qui s'étend sur trois générations. Noel Zeze, un autre pionner de l'émission pour son ingéniosité apportée au concours. L'icône du Nassa de Marcory, Macaire Liali ainsi que les administrateurs de la plateforme des fans Toh Lucien et Eudess Tokpan étaient aussi au rendez-vous. Ils ont tous davantage renforcé le discours sur la multiplicité des relais et des faits qui pour eux devenaient de plus en plus monotone. Daniel et Lucien par la même occasion nous on fait voyager dans l'historique des costumes. Nous sommes partis des filets de Tiébissou aux strass et paillettes du Nassa en passant par les fuseaux et tenue kita du Kambonou et Aliebé. En outre, pour Lucien, cette évolution a engendré la formation de deux rivalités aujourd’hui dans le style de danse. D'un côté le style "Treba-Treba" de l'Agir de Guiberoua basé sur la rapidité d'exécution et la précision des pas; et de l'autre le style "glamour " du PVP du Plateau basé sur l'esthétique et la simplicité des pas. Tout le monde se retrouve avec joie dans ces deux styles dominant la nouvelle génération.

Enfin, un consensus sur un élément de l'émission.

Les incursions dans une manche de 1995 avec Galaxie de Koumassi et la finale de 1996 marquée par les belles prestations de L'Aliebe de Djékanou et l'Affoubenou de Sakassou n'ont pas facilité les échanges et ont davantage secoué le bélier sur l'évolution de l'émission . On se retrouve au moins avec un dossier qui fait l'unanimité : la place des miss variétoscope dans la grille de notation. Le consensus est de laisser la rubrique miss variétoscope en l'état actuel , un jeu pour les spectateurs sans aucun impact sur le classement. Monsieur Macaire Liali de par son expérience l'a si bien conclu. Un groupe qui se retrouve 3e et qui est éliminé pour une question de 10 pts offert grâce à une miss est une injustice pour un concours culturel de danse et de faits. Venance dit Dj Publish de Londres ne dira pas le contraire. Venance a réaffirmé à travers son témoignage, l’impact positive sur le plan socio-éducatif que variétoscope a eu sur sa personne et sur des milliers d’autres jeunes de sa génération.

Alors que peut-on retenir ou conclure de ces Best-Of?

Le constat est très claire. Variétoscope a vraiment évolué et une évolution assez rapide à partir de 2000. Des groupes qui se composaient de 15 à 20 personnes se retrouvaient facilement aujourd'hui avec plus d'une centaine de membres. Des dépenses qui allaient de 1 à 2 millions dépassent facilement 10 millions aujourd’hui. Qu'est ce qui a occasionné ses changements énormes en nombre de danseurs et sur le plan économique ? Les invités pointent du doigt une fois de plus les multiples relais et décors . Est- ce vraiment une problématique ou une simple évolution logique de l’émission? Pour les invités de ces Best-off dont Madame Sanogo Rokia ancienne membre du Jury, les faits historiques aussi devenait problématique puisqu’on retrouvait les même faits exécuter de la même manière avec les même scripts mais avec des acteurs différents. Les groupes ne font-ils plus de recherches? Les faits de sociétés ou coutumiers doivent-ils revenir et tirer au sort? Les morceaux de variétoscope devenaient - ils assez facile? Qu’en étaient ils des morceaux étrangers qui ont disparu de la scène de variétoscope? Doivent-ils revenir?


Tant de questions. Quelle perspective?

Beaucoup de questions auxquelles tous les acteurs de variétoscope doivent se pencher pendant les 10 prochains mois. En fin de compte pour avancer, on se doit de trouver la balance ou l'équilibre entre des fondamentaux qui ont fait le succès de l'émission et la nouvelle formule qui est révolutionnaire. Variétoscope étant générationnel, cette balance sera déterminante pour le succès de la nouvelle ère de variétoscope. Qu’importe les décisions du Ng10, RTI et entités au tour de variétoscope, une chose est sûre, l'émission qui de 1985 à 2019 a bercé des générations de passionnés de danse et de culture vivra encore des générations.

De part ma voix, Abdoul, Eudess, Malt et Markez de la page des fans de variétoscope vous disent,
See you in 2021!.

Article @Cheick alias Jacobson
Photos: Malt, Abdoul

Revivez les épisodes du Best-of sur le site, Fait par les fans pour les fans.

Laptops

Copyright © Les Fans de Varietoscope. Designed by OddThemes