REJOIGNEZ LES FANS SUR FACEBOOK
Créer par les fans pour les fans
CALENDRIER 2021: 1ère manche - Samedi 21 Aout ; 2ᵉ manche - Samedi 28 Aout ; 3ᵉ manche - Samedi 04 septembre; 4ᵉ manche - Samedi 11 septembre; Manche des Seconds - Samedi 18 septembre; FINALE - Samedi 25 septembre
1 2 3 4

EN ROUTE POUR ABIDJAN: Les Qualifiés


  1. Amamque Bia ABOISSO ( Le Fakwé Chez Attiés Lepin)
  2. Nouvelle Generation ASSINIE MAFIA (Peleforo Gbon Coulibaly)
  3. Nouvelle Generation AGNEBY TIASSA (Bakayoko N'fa Moussa Dans Le Mahou)
  4.  Generation Consciente du TCHOLOGO(Zokou Gbeuly)
  5. GbeGbe Yesse AZAGUIE (Boukani foundateur du Royaume de Bouna)
  6. Kwa-do de BIANKOUMA(Eyua Etebe , Chef des Ehotile)
  7. Jeunesse Emergente de YOPOUGON(L'abissa a Bassam)
  8. BehFa Woli Beh de MORONOU(La fete annuelle du mamorriso a maninia a odienne)
  9. Edoujre de COCODY (la fête de l'Ebeb a Dabou)
  10. Yenoua-Yekoum de BOUAKE (La fête des ignames a Nzaranou)
  11. Kafigueledo de KHOROGO (Nanan Koffi Yeboua Roi des Abron)
  12. Kambonou Star de DIDIEVI (Félix Houphouët-Boigny)
  13. Jeunesse Lamoli TANDA (Behanzin) 
  14. Wabonimou système  OUME (Fatwé chez les Tchaman)
  15. Dinosaures  GBOKLE (Fete annuelle des benedictions à Goulia Odienne )
  16. Bademanfa SAMATIGUILA (Nanan Bonzou || roi de l'Indenié)
  17. Guehiba DRONGUINE (le bagnon en pays Bété)
  18. Achikadouwi ANYAMA (l'Adaba danse guerrière et de rejouissance en pays Ehotilé)
  19. Les Merveilles du CAVALLY (La fête de la récolte du riz à Grabo)
  20. La Jeunesse LDK de DANANE (La cérémonie du Ton chez les Dozo)

REVIVRE 2019 EN IMAGE

71086295-126475728730590-6120435856881745920-n 70642766-126475805397249-3733678829202309120-n 70538407-126475862063910-2017691462891732992-n 70979859-126475892063907-6943218171931262976-n 70333535-126475918730571-8778885832737030144-n 71489907-2295055637472348-5463662630642122752-o 70513751-2148988195206974-1258396684396789760-n 70834995-2148994028539724-6773413607636992000-n 70413470-2148988311873629-2323246027718524928-n 70837021-2148988181873642-8921070128070656000-n 70586248-2148989401873520-280443364220862464-n 70263359-2148989018540225-4173764195080208384-n 70290730-2148989328540194-8630421861424955392-n 69934600-2148994191873041-3219073573125619712-n 71209076-2161719517267175-8660352487783399424-n 70988190-2161719630600497-7568054175976652800-n 71077085-2161686650603795-1386609936447832064-n 70720426-2161685720603888-7010768889281773568-n 70888974-2161686493937144-6102385853093380096-n 71637344-2161689297270197-3827270233916178432-n 70494026-2161688163936977-3212026279117193216-n 70498470-2161687290603731-2946867496616984576-n 70459152-2161685747270552-7008210471752826880-n 71646765-2161687050603755-573888685368410112-n 70801810-2161684917270635-6168920136368521216-n 70983124-2161686937270433-2177400148211007488-n 71003594-2161689590603501-3959068825881673728-n 71189651-2161688977270229-49425427080413184-n 70538754-2161689833936810-7481959722577297408-n 69915300-2161687897270337-6358505851149352960-n 70842722-2161684607270666-4259148071910244352-n 70454423-2161686073937186-1919352169400631296-n 71056813-2161687530603707-337691657619111936-n 70598748-2161723713933422-6040592513633353728-n 71501602-2161903300582130-6898951026343149568-n 70741888-2161906723915121-2984004614241648640-n 71644300-2161904137248713-1889079036580200448-n 69283458-2161906530581807-8947970547627589632-n 71341843-2161905187248608-2925721972459438080-n 70760520-2161905913915202-2500924366577991680-n 70914900-2161904897248637-378374030228455424-n 70620388-2161906337248493-1080861157494882304-n 71217195-2161906173915176-479532664806703104-n 70421334-2161904147248712-8988158917393514496-n 70776820-2161903147248812-4429292097534689280-n 71083778-2161902497248877-34797953881210880-n 71737313-2161902747248852-7767470800315088896-n 70619145-2161902317248895-3654800341767028736-n 71047155-2161907427248384-3892346362909425664-n 70478183-2161904693915324-7582770396085092352-n 70341068-2161905440581916-8274827178093314048-n 70885100-2161907087248418-7175207746638184448-n 71082209-2161904317248695-8699524174365851648-n 70510195-2161907557248371-4474989278253809664-n CLICKER POUR ADMIRER

Je me souviens 94: Des batailles chorégraphiques sans relâche.

Danse, danse et danse résume l’édition 1994. Les groupes de 94 étaient confrontés aux plus grandes innovations des années 1990. L’innovation de taille était l’introduction des ballets à thème. A la conclusion des présélections, pendant qu’on s’attendait et se préparait aux faits historiques ou coutumiers, les groupes et amateurs ont eu le choc de faire face à cette nouvelle rubrique inconnue de beaucoup. Alors, qu’est-ce qu’était un ballet à thème ? Comme le nom le l’indique, il suffisait de représenter un fait ou thème à travers la danse, accompagner d’instruments et sans aucune narration. On se retrouvait avec des thèmes comme le Sida, la drogue en milieu scolaire, l’exode rural, les fêtes de générations, les mariages etc... tout autour de la danse. Varietoscope étant à la base un concours de danse, cette rubrique avait belle et bien sa place. Mais était ce le bon choix avec l’évolution qu’on voyait du concours? Qu’en etaient-ils des autres acteurs artistiques qu’on voulait associer a l'émission? N'avaient ils plus leur place? Les groupes ont t’ils réussi leurs ballet à thème?


Après le succès de 1993, le NG10 était confronter a un dilemme: il fallait innover. 1994 a alors pris une différente tournure. Pour la première fois, seule quatre groupes se retrouveront en finale - les deux premiers des demi-finales. Cette nouvelle règle avait davantage rehaussé le niveau et corsé la compétition. Durant les éditions précédentes, un demi-finaliste avait 60% de chance de se qualifier pour la finale. En 1994, cette chance était réduite a 40% . C’était du do-or-die, il fallait mettre le paquet pour avoir une chance.

Parlons en de ces vaillants groupes. C’était encore 25 groupes sélectionner après des présélections très disputées aux sons du morceau mythique de Dickael Yade - "Réconciliation" et "Fan rock" d’Assirifix Armand. 25 répartis en 5 manches s’affrontaient chaque week-end au palais des sports de Treichville. Coca Cola/Fanta revenait comme sponsor officiel pour la dernière fois après 5 ans de sponsoring. Les qualifiés avaient comme challenge de mettre en valeur durant les manches l’un des meilleurs morceaux imposés, "Galé" des frères Zigalo et "Et-demain" de Alice Sofa. Le morceau d'Alice Sofa sera remplacé a la finale par un morceau très compliqué de l’icone Ernesto Djedje - "Assouma".




L’élite de 93 c’était une fois de plus donnee rendez-vous. Kambonou de Didievi, Diewama Abengourou, Galaxy, Flaly , Affoubenou, Chigata. Mais des nouveaux groupes sont venus bouleverser cette hiérarchie; notamment les Inconditionnelles d’Adjamé et la belle surprise de 94, Aliebe de Djekanou. À la première manche, le Dalo Mibol de Daloa et le Diewama d’Abengourou avec son ballet sur les émissions de vacances avaient donné le ton. Pour terminer en finale avec un duel entre le centre et Abidjan. Il faut noter au passage que dans les années fin 80 et 90, les groupes du centre étaient redoutés de tous. A cette finale, d’un côté le centre avec le Kambonou de Didievi qui ont continué sur leur lancée d’innovation chorégraphique avec un ballet superbement réussi du morceau Galé. Ils nous avaient présenté un ballet a thème sur l’histoire Akissi Baté, l’exode rural. Didievi était accompagné de leur jeune sœur l’Aliebe Djekanou. Un groupe qui a surpris plus d’un et s’est qualifié de belle manière a la finale en déjouant tous les pronostics. On sentait déjà un futur champion.


De l’autre cote, Abidjan avec les inconditionnels Adjamé avec leur air d’éveil Adjamé. Un groupe qui a donné du fil à retordre aux favoris. On peut leur attribuer le crédit d'être le premier groupe a débuté les relais avec un décor. Ils nous avaient présentés un ballet a thème pas évident du tout sur la traversée du fleuve de la Comoé avec la reine Abla Pokou. Des hippopotames qui dansent, il fallait être Adjamé pour le faire. A la finale on a eu droit a un ballet sur l'integration africaine. Avec eux, l’infatigable Galaxy de Koumassi qui a réussi l’exploit d’une 4ᵉ finale d’affilée.


Revenons au ballet à thème. À part trois ou quatre groupes, la plupart des groupes n’ont pas trop bien exploité leur thème. On se perdait souvent sur le sujet qu’ils voulaient représenter à travers la danse. Beaucoup qui présentait comme thème le SIDA, on avait le sentiment qu’il s’agissait d'un autre thème (ex la prostitution) et souvent avec des scènes qui rendait l’audience un peu malaise. Les écrits sur les tableaux des décors n’aidaient pas non plus. Si c’était pas le jeu des danseurs qui laissait à désirer, c’était les instrumentistes qui souvent étaient pas en sync avec ce qui se passait de l’autre côté de la scène ou même entre eux; sans oublier les problèmes techniques. Il a fallu attendre les demi-finales pour qu’on note un semblable d’amélioration.


Varietoscope se voulant inclusive, La rubrique aussi excluait d’autres acteurs de l’art comme les narrateurs, comédiens et autres. En fin de compte c’était beaucoup de danse. Il fallait un break de la danse entre les deux chorégraphies imposées. C’est fut la dernière fois qu’on revoyait les ballets à thème. On aimerait quand même revisiter cette rubrique mais sur une autre plateforme - peut-être un concours spécial apart entier. Le moindre qu'on puisse dire est que c’était l’une des éditions les plus challenging pour les groupes. Seule les meilleurs pouvaient s’en sortir.

Au finish, le Kambonou de Didievi considéré comme les maîtres de cérémonie de 94 remportait le titre avec le plus petit des margins devant un groupe combatif des inconditionnels d’Adjamé. La surprise Aliebe de Djekanou se contentait de la 3e place. Et à l’accoutumée,malgré leur expérience, le Galaxy de Koumassi ne fasait pas mieux a une finale en occupant la 4e place. Cette victoire du Kambonou dans une édition amplement disputée et challenging a permis à ce groupe de s’inscrire dans le livre des meilleurs groupes de varietoscope et de s’installer a jamais dans le cœur des amateurs de l’émission. Il faut aussi terminer en tirant notre chapeau au Ng10 pour avoir osé avec les innovations en 1994.

Récit par Jacobson

Next: édition 1995. Le retour a la normale et les premières concessions du NG10.
Pour les récits des éditions précédentes, visitez le site www.lesfansdevarietoscope.com

Copyright © Les Fans de Varietoscope. Designed by OddThemes